Accueil Actus Sortie de Wartime Cronies

Sortie de Wartime Cronies

Envie d’un mini wargame WW2 jouable en tour par tour et gratuitement à deux sur Android ? Wartime Cronies propose une vingtaine de scénarios historiques et hypothétiques prenant pour cadre différentes campagnes de 39-45. 16 pays sont au choix et gratuité du jeu de base, donc option free to play oblige, vous pourrez sélectionner un pays de départ librement et en acheter d’autres pour la très modique somme de 1$ pièce. En plus d’une palette d’unités classiques (infanterie, blindés, bombardiers, cuirassés, porte-avions, etc.), chaque pays dispose aussi d’avantages ou de troupes spécifiques, comme par exemple une infanterie moins coûteuse, de l’artillerie plus puissante et des chars B1b pour la France. A noter que le jeu ne propose pas d’IA, et est donc uniquement multijoueur.

Pour plus d’informations sur Wartime Cronies voyez cette page chez Google et le site du studio Patunka Games, dont il s’agit du premier jeu. A noter qu’une déclinaison sur iOS est envisagée par la suite, mais semble-t-il pas dans un avenir immédiat.

8 Commentaires

  1. Bonjour, oui c’est très sympa sauf que cinq parties lancées et j’attends toujours que les adversaires fassent leurs tour :/ sinon de ce que j’en ai vu, le gameplay est simple est bien fait

  2. Un conseil, jouez avec des amis, pour ne pas attendre des heures, et avant de piocher vos nations gratuites, n’hesitez pas à aller sur le site de Patunka, pour connaitre leur avantages et défauts

  3. Quelques mois plus tard, avec environ 150 parties au compteur, je reviens sur la page bénie qui m’a fait découvrir ce jeu exceptionnel.
    Soyons clair; WtC, uniquement jouable en multijoueur à deux, n’est pas le plus inventif, ni le plus riche des jeux tactiques. Il est relativement banal graphiquement, encore que d’une lisibilité impeccable. Peu de fioriture musicale ou sonore… une quinzaine d’unités différentes par pays, une seule spécifique (et encore). Une partie commence sur une carte parsemée de villes (de simples hex gris où l’on peut produire des unités) et de villages, ou ports qui offrent de petit bonus de réparation et de retranchement en plus d’une poignée de crédits. Il n’y a pas de gestion du ravitaillement en dehors des crédits gagnés à chaque tour (la plupart des maps sont petites). Un seul objectif basique: prendre la capitale adverse.
    A bien des égards le strict minimum donc.
    MAIS ne vous leurrez pas; c’est un jeu d’une grande intelligence! Les mécaniques sont simples mais redoutablement efficaces. 6 types de terrains ajoutent d’importants modificateurs aux stats des unités, et les combats comportent une part raisonnable de hasard pour offrir parfois des surprises sans donner l’impression de ne jouer qu’à un risk glorifié. Chacun des 16 pays jouables (un gratuit au départ, les autres coutant 1 euros chacun) a ses propres caractéristiques, des forces et des faiblesses et de de ce que j’ai pu en voir, l’équilibre général est bon. L’Allemagne seulement semble parfois OP: ses unités terrestres sont très sensiblement meilleures que les autres, mais elles coutent plus cher, et malgré tout elle reste possible à battre avec un peu de jugeote. les mécaniques de bonus de réparation sont aussi intéressant: certaines villes (notamment la capitale) en offrent de très importants et il est parfois préférable de replier une unité pour la réparer plutôt que d’attendre deux ou trois tours pour en produire une. La ZOC de chaque unité est aussi une donnée essentielle de la partie, de même que le fonctionnement particulier des avions (qui ne peuvent pas attaquer directement les unités terrestres adverse, seulement les soutenir et les défendre).
    Il y aurait encore beaucoup à en dire. Simple à prendre en main, parfait sur un support mobile (un tour ne prend que une ou deux minutes à valider), un système éco très généreux… Je trouve que le travail des deux concepteurs est d’excellente qualité et mérite d’être connu et reconnu!
    Sans doute pas le jeu mobile du siècle encore une fois, mais c’est sans aucun doute un des meilleurs de l’année pour moi (et donc très subjectivement)

    Dans l’espoir de vous croiser dessus prochainement qui sais?

Les commentaires sont fermés

Quitter la version mobile