La conquête de Mars s‘est faite, mais la poussière rouge n’est pas très vendeuse. Heureusement, le capitalisme ne dort pas, et de nombreuses corporations jouent du coude pour transformer un désert invivable en paradis de la voie lactée. Adaptation PC du jeu de plateau dont notre rédacteur Zanekin raffole, le chemin vers une version jouable sans grands accrocs aura été long. Vaut-elle le détour ?

L’attrait de Terraforming Mars, ce sont les nombreuses possibilités et combinaisons possibles pour semer vos estimés co-joueurs. En effet, le jeu est axé autour d’une course à la terraformation de mars. Il faudra atteindre au plus vite un niveau d’oxygène, une température et une masse d’eau suffisants pour permettre une vie correcte sur la surface de Mars. Le jeu est jouable en solo, mais ne développe ses forces qu’avec un nombre croissant de joueurs (jusqu’à cinq). Chaque joueur représente une corporation ou institution, avec des atouts propres.

La partie dégénère vite en chaos de terraformation, et ce qu’on pense être son point fort (voilà deux biotopes bien installés, ma domination dans ce secteur est claire) est vite rattrapé ou contrecarré par des concurrents aux ambitions tout aussi catégoriques. On se bat donc dans des domaines particuliers pour tenter d’acquérir des points de victoire à certaines étapes, par exemple être le premier à posséder trois villes, et tenter en parallèle de mener la cadence pour la terraformation de la planète entière, tout aussi lucrative.

Les objectifs à court, moyen et long termes se mordent. Quel intérêt de développer des bases solides pour une montée en puissance exponentielle, quand la concurrence rafle les récompenses à votre barbe et misant sur une terraformation aux gains plus immédiats ? On court le risque de voir les bons emplacements occupés, les médailles distribuées et les objectifs chamboulés par la force d’autres corporations.

Terraforming Mars - Asmodée
Les corporations offrent des avantages permanents qui peuvent changer le cours d’une partie – à condition de pouvoir en faire usage.

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

 

Pour plus d’informations sur la version PC de Terraforming Mars, voyez cette fiche sur Steam ou le site officiel. Et aussi par ici sur Steam pour la récente extension Prelude. Concernant le jeu de plateau, voyez notre article Terraforming Mars : totale réussite ludique !. Et pour la version sur mobiles, arrivée fin 2019, voyez par ici sur Google Play ou par là sur l’Appstore.

Points positifs et négatifs

  • Une dynamique de jeu éprouvée.
  • Haute rejouabilité.
  • Facilité d’organiser une partie multijoueurs.
  • Un long historique de bugs, dont il reste quelques traces.
  • Des IA un peu pataudes.
Notes
Multimédia
70 %
Interface
65 %
Gameplay
90 %
Article précédentAu programme en 2021 chez JTS
Article suivantConcours Marching Eagles

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici