The Great War channel : que s’est-il passé il y a 100 ans en 14-18 ?

2
237

J’ai découvert il y a quelques temps la chaîne The Great War. Il s’agit d’une chaine YouTube qui vous résume ce qui c’est passé cette semaine il y 100 ans en pleine Première Guerre mondiale. Le présentateur Indiana Neidell est un américain qui vit à Stockholm, historien, acteur et musicien. Indy, pour les intime, est percutant, compétent et bien documenté. Chaque semaine il diffuse un épisode de 10 minutes sur l’évolution du front, avec carte à l’appui et une description des événements importants.

Ajoutez à cela des vidéos annexes sur à peu prêt tout, les uniformes, les armes, les tactiques, les figures de l’époque, les pays mineurs, les fronts secondaires, les visites sur le terrain, une session hebdomadaire de questions-réponses et j’en passe, et vous obtenez un incontournable pour explorer ce conflit majeur.

Oui, mais nous sommes en 2018 me rétorquerez-vous et il y a cent ans c’était donc la dernière année de la guerre. Certes, mais en plus d’être en retard, n’allait pas me la faire tire-au-flanc, d’abord nous ne sommes pas encore en novembre et de plus tout est prévu sous forme de résumés trimestriels. Vous pouvez donc rattraper sans difficultés si besoin cette série d’émissions.

Commencez pour cela avec cette introduction résumant l’essentiel :

 

 

Ou sinon voyez par exemple les listes thématiques, comme celle Qui faisait quoi en 14-18 :

 

 

Vous l’aurez deviné, d’une part je suis un abonné fidèle à cette chaîne, dont je ne rate plus un épisode, et d’autre part j’ai enfin compris… YouTube. En effet, j’ai deux enfants et s’il y a bien quelque chose qui me surprend encore c’est le fait qu’ils regardent énormément YouTube. Au point qu’ils préfèrent souvent des vidéos plutôt que de jouer ou regarder un dessin animé. Incompréhensible me concernant… jusqu’à cette découverte.

Ne manquez pas cette chaîne si vous êtes curieux ou passionné d’histoire militaire comme probablement les 790 000 autres abonnés. Les seuls points négatifs sont : l’accent français ignoble d’Indy dés lorsqu’il prononce des noms ou des mots français, et le fait que … tout soit dans la langue de Shakespeare. Pensez alors à activer les sous-titres en anglais, cela permet de facilement suivre ce qui est dit.

Et sinon, tournez-vous par exemple vers la série d’émissions de France 3, 14-18 sous un nouveau regard, que l’on peut donc aussi regarder en ligne. Ici l’approche n’est pas chronologique, mais plutôt thématique, et si les vidéos sont plus courtes, quelques minutes en général, il y en a quand même plus de 500… De quoi largement se documenter facilement, mais dans la langue de Molière.

Quant aux wargames vous permettant d’explorer cette période, ils sont assez nombreux. Sachez que Slitherine a ressorti il y a peu Strategic Command WWI, qui propose une approche facilement abordable de l’ensemble de cette guerre. Tout comme Commander – The Great War d’ailleurs.  Approche que le studio Ageod avait nettement approfondie dans son désormais classique To End All Wars. Voyez à ce propos par exemple notre article sur la bataille de Caporetto. Vous trouverez bien entendu dans nos archives de nombreuses autres pistes pour vous aiguiller sur ce sujet.

Mais revenons aux émissions de The Great War. Alors que s’est-il passé cette semaine il y a 100 ans ? A cette époque les Empires centraux venaient tout juste d’occuper le nord de l’Italie, Lénine faillit être assassiné, les tensions en Russie aboutissaient à un ultimatum pour la Roumanie, la Finlande s’enfonçait dans les machinations, et sur le front ouest, l’action continuait.

2 Commentaires

  1. Je suis aussi un fidèle de cette chaîne et au rythme de 10 épisodes par semaines je rattrape vite mon retard

    j’accompagne cela (en fait c’est plutôt l’inverse ) avec le jeu Strategic command 1

  2. 10 vidéos semaines c’est un gros rythme. Lorsque je l’ai découvert début 2017 j’ai décidé de rattraper avec les résumés et pas l’intégralité des épisodes hebdos. J’ai déjà du mal à suivre le volume de sortie actuel ! Je trouve également qu’à partir de la troisième vidéos en anglais d’affilé, soit environ 30mn, ça devient difficile à suivre 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here