Pour prolonger l’article précédent sur la série Total War l’exemple de la Fin des Samouraïs permet d’illustrer ici en quelques lignes le cas d’un très bon contenu pour TW Shogun II … A la fois par son originalité et par les nombreuses nouveautés qu’il offrait.

Contexte historique

Rappelez-vous, si Total War Shogun II prenait place au Moyen-âge et au début de la Renaissance, cette extension standalone sortie en mars 2012 (voir cette fiche sur Steam) introduisait une grande avancée dans la série. Là il s’agissait en fait de revivre les évènements de la guerre de Boshin et sa suite immédiate, très romancée dans le célèbre film “Le dernier samouraï”. Cette époque voit le Japon s’industrialiser, acheter des armes et navires modernes et faire venir des consultants militaires étrangers. De plus, l’empereur prend l’ascendant sur ce puissant personnage qu’est le shogun, qui régnait en fait à sa place depuis des siècles. Or, une partie de la société n’y est pas prête et se révolte contre ces changements (rébellion de Satsuma en 1877).

Ainsi, à travers deux séries de clans (les partisans de l’empereur et ceux du shogun) disposant chacun de leurs atouts, le joueur devait moderniser son parti et l’emporter sur les autres, dans une expérience de jeu bien renouvelée.

Développements et ajouts

En effet, la série abordait pour la première fois la deuxième moitié du XIXe siècle, à travers un conflit peu connu qui vit justement des armées traditionnelles entrer de plein fouet dans la modernité de l’époque. Aussi l’on passait en quelques tours d’unités armées de lances et d’arcs, de vieux fusils à mèche… A des troupes en uniforme standardisé, dotées de canons de la guerre de Sécession (qui venait de s’achever) et soutenues par des navires à vapeur et même des célèbres mitrailleuses Gatling.

Face à cela il fallait donc absolument s’adapter : renforcer ses vieux châteaux médiévaux, avancer sous peine de voir ses troupes écrasées par l’artillerie bien plus précise et puissante que dans d’autres épisodes… Mais aussi gérer la modernisation du clan (mal vue par vos populations) à travers bâtiments et technologies nouvelles, ne pas négliger sa flotte (le Japon est un pays côtier) ni les relations avec les puissances européennes.

A terme, il était possible de recruter des vétérans étrangers pour améliorer ses troupes, et même des unités occidentales comme les Marines américains. Enfin, les navires pouvaient apporter un soutien naval aux opérations et sièges proches des côtés, tout en devant se méfier des tirs de batteries dans les ports. Bref, des données historiques très bien intégrées en termes de jeu.

Le tout à travers une carte revisitée, où le développement du chemin de fer devenait très important pour déplacer rapidement ses armées. Pareil, chaque année était divisée en bien plus de tours et gérer les saisons prenait tout son sens.

Pour conclure

J’ai personnellement beaucoup aimé cette extension, que j’ai pratiquée avec les deux camps plusieurs fois (cf. screenshots). Outre son originalité certaine et les nouveautés que j’ai rapidement résumées ici, elle amenait surtout un vent de fraîcheur dans la série en se situant au XIXe siècle. Elle a montré que Total War pouvait très bien modéliser cette époque.

Or, depuis, l’Antiquité est revenue sur le devant de la scène avec TW Rome II et le futur TW Attila. Je me prends à rêver à un futur jeu qui reprendrait place dans ces années 1840-1870 et qui développerait les idées du présent jeu tout en apportant ses propres ajouts, et utilisant celles des épisodes intermédiaires (les marches forcées de TW Rome II, les arbres de compétences pour les unités qui arrivent dans TW Attila …).

La série en sortirait renouvelée et nul doute que je ne suis pas le seul à vouloir un Total War qui permettrait de refaire les guerres de Crimée, de Sécession (certes il existe un mod pour Empire TW), de 1870 etc. En centrant la carte sur certaines époques et parties du monde comme cette extension l’a fait (et la Campagne de la Péninsule avant elle, ou récemment la Colère de Sparte pour TW Rome II) c’est tout à fait plausible…. Et laisse songeur quand à certaines réalités historiques rarement modélisées et qu’on pourrait envisager : artillerie sur voie ferrée ? Guerre des Boers ? Système de mobilisation ?

 

total-war-shogun-2-dossier-01
Après plus de 200 tours de jeu la partie touche à sa fin. Mon clan est moderne, comme le prouve ce cuirassé. Les flottes vont loin, transportent rapidement des troupes et soutiennent les armées avec leurs pièces. Indispensable dans un pays ayant tant de côtes.
total-war-shogun-2-dossier-02
Une armée moderne: pièces d’artillerie à foison, mitrailleuses gatling, troupes shogunales et unités de gardes. Certains clans ont des unités propres (Tosa…).
total-war-shogun-2-dossier-03
La technologie pratiquement aboutie: obus perforants, coques en acier, chemins de fer, batteries de canons… Le XIXe siècle militaire dans toute sa splendeur.

 

total-war-shogun-2-dossier-04
La contrepartie de la modernisation est un mécontentement accru du clan qu’il faudra gérer avec ses bâtiments, troupes , agents et autres technologies.
total-war-shogun-2-dossier-06
Quelques vieux navires et un bombardement raté… Le cuirassé montré auparavant n’est pas encore là !

 

total-war-shogun-2-dossier-05
Quel contraste avec le début où je n’ai que quelques unités anciennes. Le sentiment d’évolution est radical dans cette extension standalone.
total-war-shogun-2-dossier-07c
Autre aperçu de la carte et ici des voies ferrées.

 

3 Commentaires

  1. Permettez moi de reposer ma question, quoiqu un peu différement : l IA tactique de Rome 2 ou Shogun 2 vaut-elle quelque chose, ou le défi reste celui de taillader une IA surboostee financièrement parlant ?

    • Pour moi l’IA n’a pas fondamentalement changé. Rien ne vaut le multijoueur si vous voulez affronter des tactiques historiques ou retorses.

      • C’est bien ce que je me doutais. Il est donc probable que je me tourne vers Shogun 2 pour le contexte -braindead pour braindead autant changer un peu-, en espérant trouver des joueurs en multi de temps à autre. Merci !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here