Wellington : The Iron Duke

0
146

Les guerres napoléoniennes sont l’une des périodes les plus décrites, racontées, expliquées en livres. Elles ont donné lieu à une somme de publications très impressionnante, et qui n’en finit pas de s’étoffer. On analyse tout : les combats, l’armement, les officiers, l’habillement des soldats, leur recrutement et j’en passe. De plus, certaines figures comme Napoléon sont évidemment passées au crible. Reconnaissons tout de même que le public français s’intéresse souvent moins aux figures adverses. Pourtant, pour comprendre l’époque, il me paraît important de voir le point de vue autrichien, russe, britannique… quand il y a des traductions des ouvrages en question ou que le livre est dans une langue accessible comme l’anglais. Ce qui est le cas avec le livre d’aujourd’hui. Je vous propose donc la biographie du duc de Wellington, écrite par l’historien militaire britannique Richard Holmes et publiée par Harper et Collins.

Assez courte (324 pages), écrite dans un style plaisant et facile à comprendre pour nous autres francophones, elle est à mi-chemin entre une production grand public et un ouvrage plus universitaire. C’est-à-dire que l’auteur a su intégrer bon nombre de recherches dans les archives, de visites qu’il a faites sur les champs de bataille où le personnage a commandé, à une synthèse resserrée sur un personnage qui a déjà été abondamment décrit.

Si c’est un énième ouvrage pour le public britannique, il est souvent le premier que l’on peut lire sur la question en tant que lecteur étranger. Notons que Holmes avoue admirer Wellington, il reste cependant suffisamment honnête pour ne pas tomber dans l’hagiographie et nous livre une somme qui ne cache rien des faiblesses de l’homme, de sa formation et de ses années de jeunesse parfois difficiles.

Après cette lecture, on comprend bien mieux comment fonctionnait l’armée britannique de l’époque et le point de vue allié sur la fameuse bataille de Waterloo est bien présent, parfait pour compléter par exemple vos parties de Marching Eagles – Waterloo (voir cette brève). La fin de la vie du duc est plus rapidement traitée, c’est un peu dommage car il fut un premier ministre controversé et on aimerait en savoir plus. C’est néanmoins un livre intéressant sur le grand vainqueur de Napoléon.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here