Accueil Dossiers Zoom sur les héros d’XCOM 2

Zoom sur les héros d’XCOM 2

Toujours pour le plaisir du coup d’oeil voici une nouvelle série de captures d’écrans présentant les superbes graphismes d’XCOM 2. Avec ici plusieurs gros plans sur les soldats et leur équipement mais aussi un survol du premier DLC Enfants de l’Anarchie.

Gros plans dans le feu de l’action

Vu le nombre de batailles que propose le jeu, au moins une quarantaine pour terminer la campagne, on va donc passer beaucoup de temps à regarder ses soldats de près et dans diverses situations. Les graphismes du précédent XCOM Enemy Unknown étaient déjà à ce niveau très réussis, sans surprise XCOM 2 a amélioré la formule. Qui pour un jeu en tour par tour est l’une des plus belles à ce jour. Jugez-en par vous-mêmes avec cette sélection de captures d’écrans.

Pour ceux ne connaissant pas le jeu, sachez qu’en fait lors des principales actions (les tirs bien sûr mais aussi parfois certains mouvements), le jeu propose une très courte cinématique montrant en gros plan et sous différents angles le ou les personnages concernés.

Évidemment vu le nombre d’actions et de situations différents on peut constater de temps à autres des défauts d’affichages (parfois la caméra se place mal), mais globalement la plupart du temps on se croirait presque l’espace d’un instant dans un petit film. Ce qui contribue d’ailleurs beaucoup à créer un sentiment d’attachement envers ses soldats, auxquels à force de les voir ainsi dans le feu de l’action, et de plus en écoutant leurs commentaires réguliers (avec moult variations au niveau des voix et des accents), on imaginera facilement une personnalité, voire une âme. Quand une illusion, fusse de pixels, est bien faite, il en faut peu à l’imaginaire pour décoller et donner vie au jeu.

Pour ne pas verser ici que des louanges à XCOM 2, on peut reconnaître que les modèles 3D des corps et des visages de nos héros manquent de diversité, tendant à se répéter facilement. Toutefois avec les variations des accessoires et des coiffures, à l’usage ce détail du moteur graphique ne ressort que peu.

 

Les ajouts du DLC Enfants de l’Anarchie

Cette mini extension est complètement optionnelle et permet donc de varier les tenues et les accessoires de vos soldats. Le nombre de variations est assez conséquent, une centaine, et il y en a presque pour tous les goûts. C’est d’ailleurs un peu le défaut de ce DLC, chaque thème vestimentaire n’est pas assez approfondi et l’on se retrouvera donc à essayer différentes combinaisons d’équipement sans toutefois pouvoir aller aussi loin qu’on le souhaiterait, ou que ce que d’autres jeux vidéos, en général des TPS ou des RPG, proposent en plus abouti. Alors certes XCOM n’a pas la prétention d’être un jeu d’action ou d’aventure, et le nombre de combinaisons de ce DLC est important. Néanmoins, quitte à jouer la carte d’une plus grande personnalisation des soldats, Firaxis aurait pu fournir plus d’options. Là on a un peu de tous les genres, en conséquence pas assez de chaque style (postapo, punk, clown, vaudou, chevalier, samouraï, etc. et même un bikini, si, si).

Au registre des regrets on remarquera aussi qu’il n’est toujours pas possible de définir une tenue pouvant s’appliquer automatiquement à tous vos soldats, comme un uniforme réglementaire qu’il serait plus facile de moduler. De fait il faut recommencer à chaque fois, ce qui à force peut s’avérer un peu long. Certes ce n’est qu’un détail mineur qui ne nuit pas au gameplay et il y a aussi le mod Uniforms Manager qui ajoute cette fonctionnalité pratique.

Notons quand même que par rapport au jeu de base le DLC Anarchy’s Children ajoute des emplacements supplémentaires pour varier les tenues, particulièrement au niveau des bras, et qu’il offre une très bonne inspiration pour ceux capables de réaliser des mods. Ajoutons aussi que ce DLC est quand même nettement mieux en terme de contenu que le bonus qui était offert durant la phase de précommande (à savoir une variation de l’armure de base en Kevlar reprenant le style des armures de XCOM Enemy Unknown), nano DLC qui fut lui une déception.

Les captures d’écrans suivantes vous montrent quelques exemples via le menu du jeu (les nouveaux éléments étant signalés par une icône rouge). A l’usage on trouvera utile quelques accessoires, pour mieux différencier certains soldats, spécialement en début de partie. Si vous aviez fait l’acquisition du Reinforcement Pack offrant les trois premiers DLC du jeu à prix réduit, vous pourrez profiter de ce DLC pour étoffer un peu plus le jeu. Sinon, vu le prix demandé, quasi 5 euros, il vaut mieux selon vos moyens y réfléchir à deux fois, ou attendre une future promo.

Étant donné qu’il est difficile de se faire une bonne idée du résultat que peut donner durant les combats la personnalisation de l’apparence de ses soldats, je vais vous présenter dans un prochain article une belle bataille jouée avec une escouade n’ayant quasi plus rien de ressemblant aux habituels commandos d’XCOM.

En guise d’aperçu du prochain article, voici une escouade entièrement relookée avec ce DLC sur le thème des bikers. Avec donc des tenues style gilets et pantalons en cuir noir, imaginons comme si un gang plus ou moins sorti de la série télé Sons of Anarchy avait été recruté par XCOM pour affronter les aliens.

 

Pour plus d’informations sur le jeu, voyez notre article XCOM 2 : 2035, après la chute de la Terre ainsi que le site officiel ou cette page sur Steam. Concernant le DLC Enfants de l’Anarchie, voyez ces précédents screenshots ainsi que cette page sur Steam.

3 Commentaires

    • J’ai essayé et utilisé plusieurs mods, j’en parlerai dans l’article, les principaux sont : CV Weapon Pack (là http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=647344032 , qui regroupe une douzaine d’armes classique, qu’on peut trouver aussi individuellement, comme avec le mod 870 MCS Shotgun), Katana Pack (là http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=618390976 ) et Winchester 1300 Defender (là http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=633649338 ).

      Les mods des armes sont un peu déséquilibrés (particulièrement au niveau des tirs / munitions) mais si besoin on peut facilement changer certains paramètres (en éditant un simple fichier ini). C’est à dire si c’est pour quelques parties pour s’amuser, le déséquilibrage n’est pas gênant, si par contre c’est pour une campagne plus longue, c’est un peu plus ennuyant (certaines armes étant trop avantageuses). Pour les tenues ce sont juste celles du DLC, et après j’ai simplement tout réglé sur la couleur la plus noire possible (armes, vêtements, etc.).

      Même si il manque des variantes (des t-shirts ou pulls en dessous des gilets), globalement le résultat s’est avéré assez correct. Niveau armure je crois que ça donnait l’équivalent de celle en Kevlar (et bien sûr ça ne serait pas suffisant arrivé en milieu de partie). Comme l’absence d’armure n’est pas très “réaliste”, pour le principe je leur mettais en équipement des gilets en nano-fibres pour “simuler” le fait que ce soit du cuir high-tech … On peut aussi simplement se dire que ce sont des personnages plus “costauds”, capables donc de mieux encaisser une blessure (par rapport à un soldat de base). Bref, on peut imaginer ce qu’on veut, mais pour un essai c’était assez amusant à jouer.

Les commentaires sont fermés

Quitter la version mobile