Bonne nouvelle, 2K Games vient enfin de confirmer officiellement ce que beaucoup de joueurs espéraient et pour lequel on avait juste eu un mince entrefilet il y a quelques semaines, lors de l’annonce de l’édition anniversaire. A savoir que Civilization VI reprendra pour les leaders le principe de Civ IV, en permettant aux joueurs de sélectionner différents personnages pour un même pays. Et donc de varier une partie des stratégies possibles sans fondamentalement dénaturer les civs telles qu’elles sont représentées dans le jeu.

On a ainsi découvert hier la reine Gorgô, qui offrira une belle et intéressante alternative pour jouer la Grèce (sinon jouable avec Périclès – voir cet article). Disposant comme atouts de l’Acropole, des hoplites et de la compétence République de Platon (une doctrine supplémentaire), Gorgô apportera à la Grèce une profondeur spartiate grâce à une compétence unique, dite Thermopyles, permettant de gagner de la culture pour chaque unité ennemie éliminée.

Si Périclès favorisait déjà l’aspect culturel du jeu, la reine Gorgô accentuera cet aspect mais en privilégiant la dimension guerrière, l’élimination du plus grand nombre d’ennemis possible devant maximiser les bonus pour son pays. Reste à voir à quel prix, car comme partout, dans Civ la guerre est un choix coûteux à assumer pour un pays. Sans parler des conséquences diplomatiques qu’il faudra certainement devoir gérer, vu que la nouvelle IA de Civilization devrait, en théorie, être plus fine pour simuler les relations entre les différentes civs.

D’ailleurs l’agenda de ce leader sera de trouver la gloire dans les batailles et de ne jamais rien concéder lors d’un traité de paix. Quand elle sera dirigée par l’IA, Gorgô préférera les civs n’ayant jamais conclut de traité de paix, et à l’inverse dénigrera les civs ayant fait la paix, ou même ne s’étant jamais engagées dans une guerre. Pour les joueurs non belliqueux qui se retrouveront avec Gorgô comme voisine, voilà tout un programme qui pourrait presque faire regretter les joies des relations de voisinage avec les zoulous de Shaka dans Civ V.

Quant à la dernière civ prévue dans le jeu de base, il s’agira bien de la Russie, comme on a pu le découvrir la semaine dernière. La Russie sera dirigée par Pierre le Grand, dont la compétence spéciale, intitulée la Grande Ambassade, permettra à la Russie de recevoir de la science et de la culture via les routes commerciales établies avec des civs plus avancées.

La compétence spéciale du pays permettra elle de gagner des territoires supplémentaires lors de la fondation d’une ville. En outre les cases de toundra accorderont à la Russie un bonus en foi et en production, garantissant de cette manière un fort développement même dans des régions peu hospitalières. Les cosaques seront l’unité unique russe, remplaçant eux la cavalerie et ayant comme capacité redoutable de pouvoir se déplacer après avoir attaqué. Enfin la laure sera le quartier exclusif aux villes russes, il permettra lors de l’utilisation d’un personnage illustre d’étendre d’une case la frontière culturelle de la ville concernée.

Voilà certainement une civilisation qui sera intéressante à jouer sur le plan de l’expansion territoriale, tout en pouvant probablement bien rivaliser en parallèle sur les principales conditions de victoire du jeu (science, domination, culture, etc.).

Pour plus d’informations sur Civilization VI, dont la sortie est toujours prévue ce 21 octobre, voyez le site officiel et cette page sur Steam. En ce qui concerne la disponibilité de leaders supplémentaires, il est très probable que quelques uns arriveront rapidement via différents DLC, quatre packs additionnels étant déjà prévus pour ajouter, dixit, “des cartes, scénarios, civilisations et dirigeants bonus”. Toutefois pour l’instant il n’y a toujours pas plus de précisions à ce sujet.

Communiqués

Civilization VI: Gorgo Leads Greece

Though not much is known about her childhood, history remembers Queen Gorgo of Sparta, married to King Leonidas I in the 5th century BC, as a wise politician and capable ruler. She reigned alongside her King during the Greco-Persian Wars, a series of conflicts between the Persian Empire and the independent Greek city-states, and aided King Leonidas in his quest to form a coalition to muster against the impending invasion from Xerxes.

Though Xerxes made some advancements and held a large chunk of Europe during his invasion, the Greeks eventually expelled the Persians from Europe and ensured no Persian soldiers stepped on Spartan soil.
Leader Ability: Thermopylae

Gorgo’s unique ability allows her to gain Culture from conflict. Whenever her units are victorious in combat, she’ll accrue Culture equal to 50% of the base strength of the defeated unit.
Leader Agenda: With Your Shield or On It

Gorgo seeks glory in combat, therefore she will never give up items in a peace deal. She prefers civs who haven’t yielded in a peace deal and dislikes any civ who has surrendered in a peace deal or any civ who has never engaged in war.

Of course, Gorgo also gets Greece’s unique district, the Acropolis, and unique unit, the Hoplite. For information on those, check out this blog post!

Civilization VI : Pierre le Grand à la tête de la Russie

Entre profondes réformes et modernisation de son pays, les accomplissements de Pierre le Grand imposent le respect.

Il assura la modernisation de toute la Russie en optimisant ses flottes pour le commerce et la guerre, et en gagnant accès à la mer Noire via la conquête d’Azov, jusqu’alors propriété des Tatars de Crimée, des vassaux de la Turquie. En 1697, il s’embarqua pour la Grande Ambassade, une mission au cours de laquelle il visita plusieurs pays de l’ouest de l’Europe afin d’élargir ses connaissances des autres pays et de forger des alliances.

Pendant la grande guerre du Nord, qui s’étendit sur 21 ans, Pierre était à la tête d’une coalition opposée à l’Empire suédois. Il remporta une victoire mémorable en 1709 lors de la bataille de Poltava, mais ce n’est qu’en 1721 que la Russie prit possession des provinces baltiques.

“Empereur de toutes les Russies”, comme on l’appelait, Pierre le Grand promut l’éducation laïque des jeunes, réforma le calendrier russe en l’adaptant aux normes européennes, privilégia la production industrielle et améliora grandement les relations commerciales. Par son esprit vif et sa volonté inébranlable, Pierre marqua la Russie à tout jamais.

Bâtiment exclusif : la laure

Une laure est un monastère appartenant à l’église orthodoxe russe. La plus célèbre d’entre elles, la Laure de la Trinité-Saint-Serge, est le centre spirituel de cette religion. Seuls les plus grands monastères ont conservé le nom de laure, soulignant l’importance du rôle qu’ils jouent pour l’église orthodoxe russe et les affaires d’état.

Unité exclusive : le cosaque

Les cosaques étaient des unités d’infanterie qui accomplissaient tous types de missions en fonction des besoins ; ainsi, ils pouvaient être gardes, guides, soldats ou même explorateurs. Ils jouèrent un rôle important lors de l’invasion de la Russie par Napoléon, et l’empereur français en vint même à reconnaître leur efficacité. Ces cavaliers légers étaient armés de sabres et de lances longues, et n’hésitaient pas à passer par une forme de protoguérilla pour saborder les voies d’approvisionnement et de communication.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici