Après un épique et futuriste voyage dans Shadow Empire, Victor Reijkersz, grâce cette fois au renfort de Davide Gambina, retourne à ses premiers amours, la Seconde Guerre mondiale, avec son moteur à succès : Decisive Campaigns. Pour notre curiosité, le duo a accepté de répondre à quelques questions.

Claude : comment décririez-vous Decisive Campaigns – Ardennes Offensive en quelques mots ?

Davide : DC Ardennes Offensive est un jeu vraiment innovant, le scénario complet de la campagne “Wacht am Rhein” est la bataille classique du 16 au 31 décembre 1944, mais vous pouvez également jouer la deuxième phase oubliée de la bataille “The Tide Turns” du 1er au 16 janvier 1945, avec en plus de nombreux combats autour de lieux célèbres.

Vic : Une certaine révolution pour la série Decisive Campaigns car l’échelle plus petite de ce titre le rend immersif et dynamique.

Claude : qu’est-ce qui vous a amené à lancer ce projet ?

Davide : Le projet a commencé par hasard, Vic a été très impressionné par mes scénarios du DC Community Project “November 1942” et “Fastov 1943”, et un jour, je pense en décembre 2018, il m’a demandé si je voulais faire un jeu avec lui, et je n’ai eu aucune hésitation, et voici le résultat…

Vic : J’avais trop travaillé sur Shadow Empire et je sentais que j’avais besoin d’un autre jeu sur la planche. Ce jeu est devenu Ardennes Offensive. J’ai fait appel à Davide pour m’aider dans la conception du scénario et la recherche historique.

Decisive Campaigns: Ardennes Offensive
Le KG Goltz approchant des abords de Trois Ponts, image préférée de Vic.

Claude : quelle expérience voulez-vous faire vivre au joueur ?

Davide : Il n’y a pas d’autres wargames avec la même liberté de jeu, vous ne pouvez jamais rejouer la même partie, vous pouvez apprendre de vos erreurs et changer de stratégie sans limites, et vous pouvez également avoir la chance de déployer certaines divisions allemandes disponibles mais non libérées par l’OKW. Vous pouvez profiter du jeu de manière facile et rapide, et vous pouvez jouer de manière détaillée en surveillant les commandants, le moral des unités, l’expérience, la force, en formant des équipes de combat, en laissant des barrages routiers. Avec des pions avec les symboles OTAN ou stylisés, en zoomant ou en dézoomant.

Vic : Ardennes Offensive est à la fois à l’échelle opérationnelle et tactique. Un seul bataillon retranché peut bloquer un corps d’armée, un lien de ravitaillement rompu peut retarder une retraite, un pont détruit peut arrêter l’avancée d’une armée de panzers… De petites choses peuvent avoir un impact majeur. Je veux que le joueur éprouve un sentiment d’immersion grâce à des détails qui comptent.

Claude : de quoi êtes-vous le plus fier ?

Davide : Nous sommes avant tout des wargamers, et nous avons créé un jeu avec toutes les fonctionnalités dont tout wargamer peut rêver, et si vous voulez, il y a aussi l’éditeur pour changer presque tout et créer de nouveaux scénarios à partir de zéro !

Vic : Oui, comme Davide l’a dit, l’éditeur est le meilleur de la série Decisive Campaigns. Davide a construit tous les scénarios avec les outils qui seront également disponibles pour les joueurs et je pense qu’il a montré que l’on peut faire beaucoup avec ces outils. J’ai également fait pas mal d’éléments graphiques moi-même cette fois, comme les illustrations de type paysage pour six états du sol différents, quatre moments différents de la journée et de nombreux types de conditions météo différents.

Claude : avez-vous une anecdote à raconter sur le développement du jeu ?

Davide : Peu de temps après le début de notre projet, Vic m’a demandé de rassembler quelques idées sur des scénarios possibles pour notre jeu et j’ai fait une longue liste de scénarios… tous sur le front de l’Est !

Vous pouvez imaginer ma surprise lorsque Vic m’a dit qu’il pensait aux Ardennes ! J’ai joué à d’innombrables jeux sur les Ardennes et je ne me souviens que de ce sentiment de lassitude et de bataille perdue… mais avec les nouvelles fonctionnalités du moteur DC 4 nous avons fait un nouveau jeu sur les Ardennes avec plus d’options pour les deux joueurs pour essayer facilement de nombreux “what if ?”

N.b. : for our english speaking friends, the original version in english of this interview is available just below.

Vic : J’ai complètement craqué en modélisant les différents états du sol. Je fais toujours ça : je vais toujours trop dans le détail sur certaines facettes de la simulation. Cependant, j’espère que les joueurs apprécieront le fait que vous pouvez maintenant trouver des hexagones avec de la neige qui a à moitié fondu et qui a ensuite gelé à nouveau.

Claude : quel jeu, livre ou film vous a particulièrement inspiré ?

Davide : Depuis plus de deux ans j’ai une douzaine de livres sur les Ardennes sur ma table, j’ai acheté mon premier livre sur les Ardennes en 1979 The Last Offensive de Peter Elstob, qui est encore aujourd’hui un très bon livre, mais maintenant j’aime beaucoup Snow and Steel de Peter Caddick-Adams et The Ardennes 1944-45 de Chris Bergstrom.

Le premier jeu PC sur les Ardennes auquel j’ai joué était Patton Strike Back de Chris Crawford, avec mon premier PC IBM 486sx en 1994 et ensuite Ardennes Offensive de SSG.

Vic : The Ardennes 1944-45 de Chris Bergstrom a été ma principale source. Je pense que SSG a dû m’inspirer un peu ici. J’espère que notre version des Ardennes vous donnera la même sensation d’immersion que celle que j’ai eue en jouant à SSG Ardennes Offensive dans les années 1990.

Claude : pouvez-vous nous partager votre screenshot préféré ?

Davide : J’en aime trop, je te laisse le choix !

Vic : Comme Davide, je n’ai pas de favori, mais en voici un montrant la richesse de la carte et de l’interface, et le KG Goltz s’approchant des abords de Trois Ponts.

Claude : que voudriez-vous dire en particulier à nos lecteurs ?

Davide : Je me souviens, peu après l’annonce de DC Ardennes, d’un joli post dans le forum Matrix avec ces quelques mots : “VR Designs, Decisive Campaigns, SGM, Ardennes Offensive… qu’est-ce qui peut mal tourner… ?”

Vic : Oui… hum… Je suis sûr que Davide n’a pas voulu faire d’ironie :) Mais pour être sûr à cent pour cent que ce ne sera pas notre épitaphe, on continue à soumettre Decisive Campaigns – Ardennes Offensive à une bêta préliminaire et à une bêta finale distincte. Le jeu est tellement prometteur que je veux que tous les problèmes soient résolus avant la sortie.

Derniers mots

Pour conclure, je tiens à remercier chaleureusement Davide et Vic pour leur disponibilité malgré leur charge de travail et la pression du planning de sortie.

Étant un “local” de cette bataille, j’ai hâte de pouvoir prendre en main les combattants des deux camps et explorer des suppositions quant à l’issue des combats selon telle ou telle condition. Par exemple si la 116e Panzer Division avait poussé sa progression par delà le pont d’Ortheuville le 19 décembre au soir ?

C’est ce que me permettra Decisive Campaigns – Ardennes Offensive, avec son moteur de jeu amélioré et ses fonctionnalités prometteuses.

Nach Antwerpen !

 

Pour plus d’informations sur Decisive Campaigns: Ardennes Offensive, dont la sortie semble de plus en plus proche, voyez cette page chez l’éditeur. Les inscriptions à la bêta se font par ici.

Concernant le précédent Decisive Campaigns – Barbarossa voyez cette fiche chez Matrix ou celle-ci sur Steam, ainsi que notre Aperçu de Decisive Campaigns : Barbarossa ou encore cet AAR : 1ère partie / 2nde partie. Et dans la même série voyez aussi également notre article Decisive Campaigns – Warsaw to Paris : AAR Case White ou ce test.

NDLR : cet article est ouvert à tous, ne nécessitant pas d’abonnement pour être lu. Vos abonnements sont importants pour que la Gazette du wargamer puisse continuer d’évoluer tout en proposant aussi des articles en accès libre. Pour soutenir le site et son équipe, abonnez-vous.

English version

Since VR Designs has been reinforced by Davide Gambina to create Ardennes Offensive we’ll both answer your questions.

— How would you describe Decisive Campaigns: Ardennes Offensive in a few words?

Davide: DC Ardennes Offensive is a real innovative game , the full campaign scenario “Wacht am Rhein” is the classic battle from 16 to 31 december 1944 but you can also play the second forgotten phase of the battle “The Tide Turns” from 1 to 16 january 1945, plus many localized action around famous hot spot.
Vic: Quite a revolution for the Decisive Campaigns series. The lower scale of this game makes it immersive and dynamic.

— What led you to start this project?

Davide: The project start casually, Vic was very impressed by my DC Community Project scenarios “November 1942” and “Fastov 1943”, and one day, i think in december 2018, ask me if i wanted to make a game with him, and i had no doubts , and this is the result ……
Vic: I had been working on Shadow Empire to much and felt i needed another game on the design table. That game became Ardennes Offensive. I got Davide on board to help me out with the scenario design and historical research.

— What do you want the player to experience?

Davide: There is no other wargames with the same freedom of play, you can never replay the same game, you can learn from your mistakes and change strategy without limits, and can also have the chance to deploy some German divisions avaiable but not released by the German OKW . You can enjoy the game playing in an easy fast way, and you can play in a deep way checking commanders, units morale, experience, strenght, making combat teams, leaving roadblocks…..with nato counters or with graphic counters,……zooming in or zooming out…..
Vic: Ardennes Offensive is both operational and tactical. A single entrenched battalion could hold up a corps, a broken supply link could stall a retreat, a blown bridge could stop an advancing panzer army… small things can have big impacts. I want the player to experience a sense of immersion through detail that matters.

— What are you the proudest of ?

Davide: We are first of all wargamers, and we made a game with all the features every wargamer can dream, and if you want there is also the editor to change nearly all and made new scenarios from scratch !
Vic: Yes as Davide said the editors are or superior quality for a DC series game (they were horrible before). Davide has constructed all the scenarios with the same tools that will also be available to the players and I think he has shown you can do a lot with these tools. Also I did quite a lot of graphics myself this time, like the landscape type illustrations for six different ground states, four different times of day and many kinds of different weather.

 

— Do you have an anecdote to tell us about the development of the project?

Davide: Soon after the start of our project, Vic asked me to collect some idea about possible scenarios for our game and i made a long list of scenarios………….. all on the Eastern Front !
You can imagine my surprise when Vic told me he was thinking the Ardennes ! I have played countless Ardennes games and i remember only that sense of boredom and lost battle……. but with the new features of DC 4 engine we made a new Ardennes game with more options for both players to easily try many “what if ? “
Vic: I went completely overboard moddeling the different ground states. I always do that. I always go to much in detail on some dimension of moddeling. However I do hope the players will appreciate the fact that you can now even find hexes with snow that half melted away and then frosted over again :)

— Which game, book, or movie has particularly inspired you?

Davide: By more than two years i have a dozen Ardennes books on my table, I buyed my first Ardennes book in 1979 Peter Elstob – The Last Offensive that is still today a very good book, but now i like very much Peter Caddick – Adams – Snow and Steel and Chris Bergstrom – The Ardennes 1944-45. The first Ardennes PC game i play was Chris Crawford Patton Strike Back with my first pc IBM 486sx in 1994 and then all the SSG TAO 1,2,3,4,5… and so on !
Vic: Chris Bergstrom The Ardennes 1944-45 was my main source. I think SSG must have inspired me a bit here. I hope our take on the Ardennes will give you the same sense of immersion as I had in playing SSG Ardennes Offensive in the 1990s.

— Can you share with us your favorite screenshot?

Davide: I like too many, leave you the choice !
Vic: Like Davide I dont have a favorite one, but I attached a new screeny to this answer showing the richness of the map and interface and KG Goltz approaching the outskirts of Trois Ponts.

— To conclude, what would you like to tell our readers?

Davide: I remember, soon after DC Ardennes was announced, a nice post in the Matrix forum with this few words :
“VR Designs, Decisive Campaigns, WW2, Ardennes Offensive… what can go wrong?”
Vic: Well… ehem… I am sure Davide did not intend any irony there :) But to make a one hundred percent sure those will not be our famous last words we are still pushing DC:Ardennes Offensive through a seperate early beta and late beta. The game is so promising I want all the kinks to get hammered out before release.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici