mercredi 18 mai 2022
spot_img
AccueilDossiersRécits de partiesEuropa Universalis IV – Origins : récit de partie avec le Kilwa...

Europa Universalis IV – Origins : récit de partie avec le Kilwa (2)

Origins est un récent Immersion pack pour Europa Universalis IV, soit un DLC mineur centré sur quelques pays, offrant essentiellement de nouveaux arbres de missions pour plusieurs États africains, dont le Kilwa que nous allons voir en jeu aujourd’hui dans la suite de ce récit de partie.

Captures d’écran 15 à 17

La conquête de l’Afrique centrale se poursuit. Mes ennemis sont dorénavant divisés et faibles et je ne rencontre pas de résistance trop grande. La seule limite reste le score de guerre des provinces qui m’empêche de m’agrandir trop vite, ainsi que le coût des conflits et la surexpansion que les annexions créent. Le jeu sait limiter les progressions trop rapides, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Néanmoins, il suffit de s’armer de patience et d’intégrer progressivement les nouvelles régions à mon sultanat qui atteint désormais la taille d’un continent.

Toutes ces guerres s’accompagnent évidemment d’un renforcement du tissu économique par la construction de manufactures dans les provinces les plus riches, ainsi que d’un lent renforcement commercial grâce à mes dix marchands, ma puissante marine et mes comptoirs-outre-mer. Cela me permet de progresser dans l’arbre des missions dont l’accomplissement me permet lui aussi de me renforcer et de continuer à progresser. Un à un, les marchés commerciaux les plus juteux s’offrent à moi. Le jeu fonctionne beaucoup par cercles vertueux ou vicieux, et un succès en entraîne généralement un autre, ou le facilite. Le commentaire est également vrai pour les défaites.

En 1691, la moitié du continent africain ou presque est passée sous ma domination. L’implantation dans les Indes se poursuit, ainsi que le développement économique. J’ai eu la chance de progresser rapidement et d’annexer les côtes au plus vite, empêchant ainsi l’établissement d’une puissance européenne trop forte à mes côtés. Néanmoins, les factions rebelles me gênent. Nombreuses, elles m’obligent à maintenir d’importantes forces de part et d’autre de mes gigantesques possessions. Il y a un côté assez usant à lutter contre les séries de révoltes qui n’en finissent pas… On peut heureusement en partie automatiser la chasse aux rebelles par ses troupes.

 

La première partie de cet AAR se trouve ici. Pour plus d’informations sur le Immersion Pack – Europa Universalis IV: Origins, voyez cette fiche sur Steam. Et ce précédent article : Europa Universalis IV – Origins : un début de partie avec le Congo.

Europa Universalis IV – Origins - Kilwa AAR
15/
Europa Universalis IV – Origins - Kilwa AAR
16/
Europa Universalis IV – Origins - Kilwa AAR
17/

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

 

Europa Universalis IV 1.32 Songhai
Songhai update

Ce DLC a aussi été accompagné par une mise à jour 1.32, patch intitulé Songhai, qui a entre autre rectifié des soucis créés par le précédent add-on Leviathan (voir ce test). Un patch 1.33 corrigeant / ajustant de nombreux détails est lui arrivé début mars (voir ce changelog).

Pour plus d’informations sur Europa Universalis IV, voyez les dev diary que vous retrouverez sur le wiki officiel. Puis ce récent point sur le jeu et notre Panorama des DLC d’Europa Universalis IV, qui vous aidera à vous y retrouver parmi les nombreuses extensions précédentes. Puis aussi cette fiche chez Paradox, ou celle-ci sur Steam.

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici