Overlord, prochain DLC pour Stellaris

En bref. Voici une première vidéo pour accompagner l’annonce en fin de semaine dernière de cette future importante extension du space opéra 4X phare de Paradox. Ce court trailer n’en disant pas long, voyez également la courte présentation suivante par l’équipe de développement, qui a la bonne idée d’expliquer un peu plus ce que l’on devine plus ou moins dans la bande-annonce. Voyez le communiqué suivant, en français, qui résume bien l’essentiel.

Pour plus d’informations sur Stellaris: Overlord, dont la date de l’avènement n’est pas encore connue, voyez cette fiche sur Steam.

Concernant Stellaris, voyez cette page sur Steam ainsi que le wiki officiel du jeu. Ou encore nos articles Stellaris : DLC, frontière de l’infini…Stellaris, vers l’infini et au-delà !, et Stellaris – Federations : l’empire contre-signe et Stellaris – Nemesis : l’information, c’est le pouvoir !

 

Communiqué

Annonce de Stellaris : Overlord

Avec Overlord, la nouvelle extension pour Stellaris, accédez à de nouveaux mécanismes conçus pour permettre à votre empire d’atteindre de nouveaux sommets.

Guidez une galaxie emplie de vassaux potentiels vers la victoire – ou la sujétion. De nouveaux mécanismes seront autant de manières de spécialiser vos dépendances au sein de votre empire, de soumettre des mondes et des sujets à votre autorité, et de contrôler de nouvelles et magnifiques mégastructures pour projeter votre puissance plus loin, plus vite.

C’est l’étoile la plus brillante qui les guidera

L’apport principal d’Overlord est de pouvoir exercer votre volonté à l’échelle de la galaxie, d’y projeter votre puissance, et d’étendre la civilisation sous votre bannière glorieuse. Que ce soit de bonne grâce ou par la contrainte, les autres empires n’auront d’autre choix que se soumettre.

Au cœur de Federations se trouvait la diplomatie entre égaux, par le biais des fédérations et de la scène politique qu’est la Communauté galactique. Nemesis s’intéressait à des voies diplomatiques plus agressives, avec les opérations d’espionnage, tandis que certains empires se déclaraient plus égaux que d’autres par la Custodie et l’Empire galactique.

Avec Overlord, ce sont cette fois les relations diplomatiques entre des partenaires clairement inégaux qui sont mises en avant.

De nouvelles manières de gouverner

Les mécanismes de la sujétion vont connaître d’importants changements.

Un des premiers objectifs de cette révision du jeu est de rendre l’assujettissement plus intéressant et plus viable, en offrant des avantages aux deux parties, plutôt qu’être un « game over » assuré, consistant pour l’essentiel à attendre votre intégration dès lors que vous aviez été assujetti.

L’assujettissement sera désormais négociable, grâce aux contrats de vassalisation, aux dépendances spécialisées et aux possessions de l’empire suzerain.

Nouveaux débuts, nouveaux amis

Explorez cinq nouvelles origines (dont une pour les consciences collectives), et rencontrez de nouvelles enclaves, pour certaines d’entre elles voilées de mystère.

Toutes les routes mènent à Deneb IIb

Gouverner un empire s’étendant à l’ensemble de la galaxie est toujours un défi, car les menaces peuvent surgir de partout. Il y a toujours quelqu’un pour comploter et abattre ce que vous avez bâti.

Mais une nouvelle mégastructure vous permettra de contrer de tels périls et de vous emparer de ce que vous avez mérité.

D’autres constructions inédites permettront aussi à votre civilisation d’atteindre de nouveaux sommets, et d’exercer plus loin encore votre influence, grâce à la construction d’un réseau s’étendant à toute la galaxie, et dont votre capitale sera évidemment le cœur.

Réalisez votre destinée manifeste

Serez-vous un suzerain bienveillant, œuvrant à assurer la prospérité de la galaxie, ou au contraire un tyran exploitant toujours davantage ses dépendances ? À moins que vous ne décidiez de servir, et collaborer à quelque chose qui vous surpasse ?

Le choix sera vôtre.

Ajoutez dès à présent Stellaris : Overlord à votre liste de souhaits !

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici