Accueil Tests WeGo World War 2 – Stalingrad : commander c’est prévoir !

WeGo World War 2 – Stalingrad : commander c’est prévoir !

WEGO World War II: Stalingrad

Plus de quatre ans se sont écoulés entre la sortie de Desert War 1940-42 et sa suite consacrée à Stalingrad, parue fin mars mais disponible uniquement chez Matrix Games. Le jeu a-t-il évolué en passant du théâtre de l’Afrique du nord à celui du front est, sachant de plus que ce qui est désormais une série va très probablement à l’avenir rebondir avec une trilogie sur le front ouest, voyons cela.

On remarque de suite le changement de stratégie commerciale, le style de jeu, résolution simultanée, est maintenant clairement assumé avec le « WeGo » dans le titre.

Le rôle du joueur se limitera à planifier les opérations. Il devra donc gérer son stock de munitions et de carburant qui influeront sur les capacités de ses unités, mais aussi les appuis aériens, navals et stratégiques. Toutefois, son attention sera surtout focalisée par l’aspect opérationnel que sont les mouvements et l’artillerie.

On peut donc imaginer un jeu simple, chaque tour se résumant à une phase de planification et une phase de résolution passive.

Cette conclusion est plus théorique que pratique, car si le jeu peut se limiter à cette vision, cela sera insuffisant pour espérer l’emporter. La victoire nécessitera la prise en considération du ravitaillement qui transite via les Quartiers Généraux avant d’atteindre les unités, ainsi que de l’assimilation des nombreuses variables cachées sous le capot comme les facteurs de choc ou de cohésions, et autres qui caractérisent tout bon wargame.

Avant de continuer, si vous désirez plus de précisions sur le déroulement du jeu, replongez-vous dans le test de Desert War 40-42 et sa préview. Les commandes sont inchangées et l’interface conserve son approche inhabituelle.

 

Présentation de la 3e campagne avec trois scénarios. Dans mon essai, je n’ai pas eu de suite après le scénario 1…
La phase d’exécution du tour 2 est prête à démarrer.

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

 

Pour plus d’informations sur WEGO WWII – Stalingrad, qui n’est donc pas encore pour le moment sur Steam, voyez cette page chez l’éditeur. Vous trouverez également le dernier patch 1.02 (qui entre autre ajoute un scénario en bonus) dans le forum officiel du jeu.

Points positifs et négatifs

  • Nombreux scénarios (19)
  • Historicité
  • Résolution simultanée
  • Pas de VF
  • Prix
  • Interface
Notes
Multimédia
75 %
Interface
60 %
Gameplay
66 %
Article précédentRavage 24
Article suivantMonty’s Front, prochaine étape pour WeGo World War 2
wego-ww2-stalingrad-commander-cest-prevoir<b>Multimédia</b> : la musique n’est pas invasive, les effets spéciaux sont améliorables.<br /> <b>Interface</b> : inchangée, la prise en main est toujours déroutante, mais rien d’impossible.<br /> <b>Gameplay</b> : s’il n’y avait pas la résolution simultanée, on se croirait chez WDS.<br /><br /> Bien plus ouvert que ce que je le croyais, il m’a fallu quatre ans pour apprécier ce titre qui mérite le détour. On est vraiment dans un Kriegspiel, toutefois son prix, 40€, semble un peu élevé.

Aucun commentaire

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici

Quitter la version mobile