Voyons aujourd’hui ce que propose cette modification gratuite du premier volet de la série Order of Battle, mod officiel ou plus précisément “Total conversion” offert par Slitherine à l’occasion du 75ème anniversaire cette année de la bataille d’Angleterre, modification qui change donc radicalement le jeu, un peu niveau gameplay et coté graphismes mais surtout au niveau du contexte.

Introduction

On s’en doute le mod Battle of Britain préfigure l’avenir de cette jeune série et le potentiel de son moteur de jeu (Unity 3D). Rappelons que Order of Battle – Pacific est un wargame tactique dont l’une des principales caractéristiques est d’offrir, une fois n’est pas coutume même si cela tend à évoluer avec les années, de beaux graphismes en 3D associés à un bon gameplay, très tactique.

Voyez à ce propos notre test ainsi que les articles Order of Battle – Pacific : La fourche (1ère partie) et Order of Battle – Pacific : La fourche (2nde partie).

Les développeurs avaient évoqué à plusieurs reprises il y a quelques mois que viendrait du contenu supplémentaire. De fait un ou des DLC explorant entre autre la partie continentale de la Guerre du Pacifique sont officiellement toujours en chantier, et si ces nouveautés se font un peu attendre, tout au moins en plus d’offrir un avant-goût de futures déclinaisons de la série ce mod s’avère un bon pas dans la bonne direction.

Tout d’abord car il met l’accent sur une bataille majeure de la 2nde G.M., la bataille d’Angleterre qui vit Hitler échouer à envahir nos amis anglais, mais aussi car il s’agit ici de jouer essentiellement une guerre aérienne, ce qui est souvent un aspect parmi d’autres dans les wargames, mais fait nettement moins fréquemment que les combats terrestres l’objet d’un mini jeu à part entière. Or, la guerre aérienne était déjà en 39-45 une dimension décisive d’un conflit. Pas la seule, certes, mais une dont on ne pouvait déjà plus se passer pour remporter la victoire.

order-battle-britain-aar-accueil4
Ce mod propose deux scénarios. Voici le coeur du sujet, le scénario de la bataille d’Angleterre. On remarque tout de suite que l’on a une grande carte à disposition. La simulation de la guerre aérienne n’est ici pas très complexe, ce n’est pas le but du jeu, mais il y a quand même quelques subtilités à connaître. D’où une deuxième petite carte qui servira aux débutants pour découvrir et s’entraîner un peu avec les différents types d’avions et de missions avant de passer directement aux choses sérieuses : arrêter la Luftwaffe coûte que coûte !
order-battle-britain-aar-accueil2
Première étape, il faut patcher le jeu, puis cliquer sur l’icône en haut à droite afin de télécharger le mod souhaité.
order-battle-britain-aar-accueil3
Cela fait au redémarrage du jeu vous aurez un gestionnaire de contenu vous proposant un choix selon ce que vous avez installé.
order-battle-britain-aar-accueil5
Le second scénario consiste simplement en un petit tutoriel.

Début des hostilités

La partie se déroule en 36 tours. On débute avec 0 points de réquisition (l’argent pour acheter des avions) mais l’on en recevra 70 à chaque tour, puis d’autres en bonus selon les convois qui parviendront à traverser la Manche pour atteindre Londres.

On dispose aussi de 21 pts de commandements aérien, soit potentiellement de quoi acheter sept escadrilles supplémentaires au fil du jeu, selon les points de réquisition disponibles. Sachant que des chasseurs moyens, les Hurricane, coûtent 80 pts et que de meilleurs intercepteurs, les Spitfire, coûtent eux la coquette somme de 110 pts. Et que bien sûr il vous faudra tôt ou tard réparer les escadrilles endommagées (une unité à 10 points de vie, il coûte une vingtaine de points de réquisition en moyenne pour réparer 4-5 PV), ce qui est en général deux fois plus coûteux si vous souhaitez avoir des pilotes vétérans (qui ajoute eux un faible bonus lors des combats).

T. 1 – Pour l’instant je n’ai que trois escadrilles de Hawker Hurricane, et deux de Bolton Paul Defiant (des chasseurs peu coûteux mais moins performants, sauf pour intercepter des bombardiers). En mer j’ai quatre convois à protéger, dont trois en route dans la Manche mais immédiatement exposés à l’offensive du IIIème Reich. D’ailleurs deux chasseurs BF 109 et un chasseur bombardier Stuka JU 87 passent aussitôt à l’attaque de mes navires de transport (deux par convois), ainsi que sur une de mes précieuses stations radar (réparties tout au long de la côte anglaise et qui historiquement ont privé les allemands de la surprise). A noter que les convois sont très lents (ils avancent à peu près de deux-trois cases par tour) et qu’il n’y a qu’un destroyer pour les protéger. Ce sont donc des cibles très faciles pour les redoutables JU 87 allemands qui vont s’en donner à coeur joie.

Je passe rapidement sur le début de la partie car il n’y a pas grand chose à faire hormis réagir aux premières attaques et surtout se préparer à la déferlante d’avions allemands.

T. 3 – Diantre, je perd déjà un premier convoi dans la Manche, victime d’un redoutable Stuka; un second convoi est attaqué par une deuxième escadrille de Stuka. En théorie la perte d’un convoi occasionne -5 au moral anglais, mais le panneau de mission indique que j’ai perdu 10 pts de moral, qui ne doit pas tomber à 0 pour les anglais.

Une première escadrille de Messerschmitt Bf 109 est détruite par la DCA et un Hurricane, au-dessus de Douvres. Je ne peux acheter de batteries de DCA supplémentaires, aussi vais-je renforcer ma chasse à l’ouest, là où elle est dépassée par le nombre d’avions ennemis. Je mobilise une escadrille de Spitfire (110 pts), plus couteux que les Hurricanes (80 pts), mais qui résisteront mieux au choc. Avec 70 pts / tour pour l’instant

order-battle-britain-aar-strat-t1
Carte stratégique au tout début de la partie. Les unités anglaises en bleu, par exemple les convois, sont contrôlées par l’IA. Celles en vert sont celles que le joueur dirige. L’essentiel des combats va se dérouler au sud de l’Angleterre, tout au long de la côte. Les escadrilles allemandes arrivant tant par Calais que depuis l’ouest de la France (ex : par Cherbourg).
order-battle-britain-aar-t1
T. 1 Objectifs du scénario. Minimiser les pertes coté anglais (convois, population, radars), maximiser les pertes coté allemand (uniquement les bombardiers). Puis protéger les radars, détruire 6 escadrilles de Stukas, une pièce d’artillerie (qui interviendra plus tard dans la partie).
order-battle-britain-aar-t2
T. 2 Exemple d’attaque. Sous chaque avion le gros chiffre représente les points de vie de l’escadrille. Le second chiffre, en plus petit à droite, représente le nombre de tours avant un ravitaillement obligatoire en carburant (sous peine sinon que les avions s’écrasent). Avant un combat on a une estimation des dégâts qui seront infligés et encaissés. Ici mon Hurricane fera minimum 3 pts de dgt et subira probablement 1 pt de dgt.
order-battle-britain-aar-t2b
T. 2 L’anglais n’a que deux unités de DCA à jouer, mais elles sont très efficaces. Quand elles sont placées au bon endroit … Ces unités peuvent se déplacer de quelques cases, ou utiliser des camions pour plus ou moins doubler la distance parcourue (selon les routes), mais alors sans pouvoir tirer immédiatement. Il faut anticiper les objectifs de l’ennemi.
order-battle-britain-aar-t3d
T. 3 Autre exemple d’attaque. Et de rudes combats dans l’ouest de la Manche. Mes Hurricane attaquent des Stuka, qui vont bénéficier de la couverture de BF 109 adjacents. Je vais faire au moins 2 pts de dgt au JU 87, et en subir 2, et probablement un de plus à cause du BF 109 en soutien (le grand + rouge symbolisant cela). Une option du jeu permet de faire varier un peu et aléatoirement ces résultats.
order-battle-britain-aar-t3a
T. 3 A gauche de l’écran, la liste de mes forces aériennes de départ. En mer, le convoi qui commence le plus loin de son point d’arrivée, Londres, et qui donc a le moins de chance de s’en tirer. Certaines villes n’ont pas de nom (un oubli probablement) ou ont une “unité” dite “Centre de population”, qui peut être bombardée et faire perdre du moral aux anglais (si détruite). Les avions anglais ne peuvent se baser que dans les aérodromes. Les stations radars servent de cibles plutôt privilégiées pour les avions allemands. Mais elles semblent quand même assez solides. Attention, à noter que pour un joueur expérimenté il vaut mieux jouer ce scénario au quatrième ou cinquième niveau de difficulté.

T. 4 – La situation s’aggrave. A l’ouest dans la Manche j’ai perdu un second cargo, donc un convoi complet, et les radars détectent de plus en plus d’escadrilles allemandes en route vers les côtes anglaises. Sept supplémentaires viennent d’apparaitre un peu partout sur les écrans. Le ciel des côtes de l’Angleterre va se noircir de plus en plus vite … Maigre lueur d’espoir, une de mes escadrilles de Boulton achève des Stukas, ceux qui viennent de me couler un cargo, mais d’autres JU 87 arrivent déjà. Des Hurricane gravement endommagés doivent rentrer d’urgence à leur base. Les Spitfire devront se débrouiller seuls contre quatre escadrilles ennemies dans le secteur.

A l’est de la Manche vers Douvres je tente de couvrir la fuite des convois, évitant d’attaquer les BF 109 qui rôdent, pour ne pas avoir trop vite de pertes, et surtout pour attendre qu’arrivent les chasseurs-bombardiers et / ou bombardiers allemands, probablement en vol depuis le nord de la France comme le laisse supposer plusieurs échos radars. De toutes façons le BF 109 est dangereux en tant qu’intercepteur, mais relativement inoffensif quant aux attaques au sol. Mieux vaut temporiser.

Enfin j’ai juste assez de points de réquisition pour acheter une nouvelle escadrille de Hurricane, afin de renforcer l’ouest de la côte anglaise.

T. 5 – Vers l’ouest un de mes cargos, chanceux probablement, échappe de peu à la mort (il lui reste 1 PV). Mes Spitfire attaqués à trois contre un ne peuvent tenir, il ne reste que trois points de vie à cette escadrille, qui parvient à rejoindre in extremis un aérodrome. Une unité de DCA arrive pour renforcer la côte ouest, où d’ailleurs les villes n’ont pas de nom, un des petits défauts de la carte.

Première grande bonne nouvelle, un navire marchand à rejoint Londres, apportant de précieuses ressources (bonus de 250 pts de réquisition a priori). Cette précieuse bouffée d’oxygène va permettre à la RAF de mobiliser de nouvelles escadrilles.

Au centre de la Manche ma chasse poursuit des Stukas, que des BF 109 viennent rapidement protéger. En face de Calais, donc vers Douvres, arrivent comme prévu des bombardiers moyens, des Dornier 17, que des Hurricane vont immédiatement attaquer. La chasse allemande contre-attaquera dans la foulée, mais il faut d’abord empêcher les bombardiers de passer.

Autre bonne nouvelle, mes points de commandement ont augmentés, passant de 21 à 27, je comprends que c’était le sens du message “Effort des Alliés” (ce qui n’est pas dit explicitement dans le jeu). Tant mieux, pour l’instant je mobilise toutes mes ressources sur trois escadrilles supplémentaires de Spitfire, pour défendre le plus efficacement possible le sud ouest anglais sérieusement menacé. Avec les autres deux ou trois cargos qui devraient suivre à Londres les prochains tours j’aurais de quoi renforcer le centre et l’est si besoin, ces deux secteurs étant pour le moment moins malmenés.

order-battle-britain-aar-strat-t5
Carte stratégique à la fin du tour 5. La Manche est le théâtre de premiers violents combats aériens. Les moyens encore limités de la RAF l’empêche de bien protéger ses convois. On voit clairement ici en rouge les escadrilles allemandes (moins une ou deux abattues / mises en fuite, la vue stratégique ne prend pas en compte le brouillard de guerre). Pour vous repérer sur les autres screenshots, regardez le rectangle blanc dans la minimap.
order-battle-britain-aar-t4b
T. 4 Partie ouest / centre-ouest de la Manche, où les raids des Stukas occasionnent de lourdes pertes dans les convois (notez à droite la silhouette d’une épave sous les eaux).
order-battle-britain-aar-t5a
T. 5 Le cours de la partie est ponctué de petits événements, joliment illustrés mais pas toujours clairement expliqués (ici c’est concrètement un +5 en pts de commandement).
order-battle-britain-aar-t5c
T.5 Les Spitfire peuvent rivaliser avec les BF 109, mais pas à un contre trois ! Je vais donc investir immédiatement mes premières ressources pour stopper l’hémorragie dans ce secteur.
order-battle-britain-aar-t4d
T. 4 Partie est de la Manche. Des BF 109 allemands se frottent à la DCA anglaise, et y laissent des plumes. Trois échos radars viennent d’apparaitre dans le nord de la France.
order-battle-britain-aar-t5b
T. 5 Un premier navire arrive sain et sauf à Londres. Celui-là avait commencé la partie quasi dans l’embouchure de la Tamise, et en fait ne craignait quasiment rien.
order-battle-britain-aar-t5e
T. 5 Un bombardier Do 17 intercepté par deux escadrilles de la RAF, il va être durement touché par les chasseurs anglais, pour l’empêcher d’atteindre la zone de Douvres (la ville sur la côte, ici juste sous le radar). Les BF 109 voisins riposteront à la fin du tour.

Pour plus d’informations sur Order of Battle – Pacific, nécessaire pour le mod Battle of Britain, voyez le mini-site officiel ainsi que cette fiche chez Matrix ou celle-ci sur Steam.

3 Commentaires

  1. bon le mod est gratuit et il a le merite d’exister mais malheureusement, c’est le seul cas positif de ce mod qui est entaché de graves erreurs de jeu qui le plombent totalement et je m’explique :

    -70 pts/ tour ; cela vous donne 2 spit tous les 3 tours plus le nombre astronomique de pts que l’on vous delivre ensuite, vous avez plus d’escadrilles que les teutons
    jusqu’au tour 5, vous souffrez un peu et vous perderez 1 a maxi 2 convois (2 navires donc) mais des le tour 7 la partie est terminée a cause d’une part de tous ces points qui vous permettent d’acheer encore et encore des spits Et aussi de transformer tous vos hurri et defiance en spit

    – et c’est la le 2e travers desastreux du jeu, vous prenez autant de spits que vous voulez et là, c’est n’importe quoi.
    au tour 15 disons (je suis gentil) vous avez deja plus d’escadrilles que les allemands et les spits continuent encore et encore d’etre produit

    Ces deux elements sont rhedibitoires pour la partie qui est terminee des le 15e tour en fait

    Au moins dans OoPacific, les pts sont nombreux pour acheter MAIS vous etes limites dan le nombre possible de troupes terrestres ou aerienne ou navales : vous ne pouvez pas avoir l’armee populaire de chine au sol car meme si vous avez les points pour les acheter, vous n’avez pas la place
    Ici NON ! vous semblez etre limite en nombre mais tres tres vite, en plus des points d’achats qui tombent trop vite (70 pts par tour + les bonus des bateaux qui arrivent a londres plus les bonus evenementiels de la campagne) et, avec, vous avez les places pour acheter les avions :-(

    Bon je laisserai de cote IA qui fait toujours n’importe quoi (je ne protege pas les bombers, les avions avancent puis font demi tour puis reviennent mais non repartent …..)

    bref, j’ai deja ecrit que ce jeu etait reservé aux moins de 15 ans qui veulent decouvrir comment on bouge un pion avec son PC et j’ai donc tenté ce mod en me disant que “peut etre que” … et bah non.

    trop facile (meme en niveau de difficulté élevé) car trop de points offerts au british (pour acheter et place pour les avions et que du spit si on veut)

    au tour 31, la partie s’arrete car j’ai gagné (et j’avais 15 spits ainsi que 3 bombers dans mon rooster)

    bref, tant que matrix (et assimilés) tenteront d efaire des jeux d’une simplicité destructrices en croyant que des animations 2D/3D feront le spectacle, nous aurons ce type de …..**censuré** mais je croyais que ce mod aurait rehaussé le niveau de oop …. bien mal m’en a pris.

    je comprends qu’il faut des jeux pour vendre aux petits acheteurs mais c’est quand meme du foutage de …. ha si, pas de bug de jeux (ce qui est rare chez matrix, je dois le souligner)

    bonne journee

    • Vous avez tout à fait raison, la suite de la bataille m’a laissé très perplexe. On reçoit tout simplement trop de ressources, donc on peut avoir trop vite trop de Spitfire … C’est déséquilibré.

      Cela dit, on aussi peut très facilement, en quelques clics, modifier les paramètres de ce mod avec l’éditeur de scénario. Donc diminuer le revenu par tour, et / ou le gain pour chaque convoi qui arrive. Je n’ai pas encore testé ça, mais j’imagine qu’en divisant simplement par deux ces ressources ça rééquilibre nettement le jeu.

      Et si en plus de cela on pousse la difficulté au maximum, cela corse bien la bataille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here