Achtung ! Les risques de chocs thermiques sont au plus haut avec Strategic Game Studio : après le froid de la guerre d’Hiver, sans transition, le nouveau système SGS a plongé en décembre dernier dans la chaude guerre du Désert… Allons y regarder de plus près et voir si la température vidéo-ludique de ce titre a baissé, ou grimpé.

Tripoli

SGS aborde dans ce deuxième jeu la classique campagne d’Afrique du Nord. Il reste néanmoins un des éditeurs les plus originaux, n’hésitant pas à traiter de conflits peu connus et surtout peu porteurs comme la guerre Russo-finlandaise (Winter War, voir cette brève), déjà citée, la guerre américano-mexicaine (Halls of Montezuma, disponible depuis peu) ou la campagne pour l’Afrique de l’Est lors de la 1ere guerre mondiale (Heia Safari – voir cet aperçu). Ce dernier, bien que fortement avancé, est en développement comme une quinzaine de futurs autres titres.

On va donc avoir la possibilité de découvrir de nouveaux théâtres d’opérations sans l’inconvénient d’un apprentissage fastidieux. En effet, comme pour War Across The World, dont il reprend le gameplay, en l’approfondissant, et le moteur Unity, le jeu bénéficie de règles communes à la série.

El Agheila

Puisqu’on en est sur les règles, on va s’y arrêter de suite. Nous avons la chance d’avoir un jeu entièrement en français. Elles sont donc compréhensibles, même si certaines coquilles, héritage de Winter War, sont encore présentes. Nous avons mêmes des tutoriels vidéo en anglais (Argh!!!), toutefois très compréhensibles, l’accent francophone marqué du narrateur ne laissant aucun doute quant à ses origines.

 

SGS Afrika Korps
Le choix du scénario avec les différentes options de jeu.
SGS Afrika Korps
Jeu d’une carte mouvement rapide. En jaune, les piles qui peuvent en profiter, or moi je voulais en faire profiter ces troupes italiennes. Non seulement ce n’est pas possible, peut-être à cause de la présence du fort, mais je ne peux pas faire machine arrière, sauf à recharger une sauvegarde.
SGS Afrika Korps
Compte-rendu de batailles où on peut voir que le général Rommel a remporté trois batailles consécutives grâce à deux percées.

Cet article nécessite un abonnement pour être lu dans son intégralité. Connectez-vous depuis la page Mon compte, ou consultez nos offres d’abonnement pour adhérer à notre gazette.

 

Pour plus d’informations sur SGS – Afrika Korps, voyez le site officiel de la série ou cette page sur Steam.

Points positifs et négatifs

  • Système de mieux en mieux rodé.
  • Version française.
  • Durée de jeu.
  • Prix.
  • Par moment trop simple,
  • et répétitif sous certains aspects.
Notes
Multimédia
75 %
Interface
75 %
Gameplay
75 %
Article précédentPhoenix Point – Festering Skies : trailer
Article suivantConcours Cauldrons of War – Stalingrad

1 commentaire

  1. Ce jeu à l’air fort intéressant et bien plus réaliste que beaucoup de titre dit “puzzle” comme par exemple Panzer corps et d’autres ou encore des RTS frénétique ou le clic remplace la tactique pourtant tout ces titres font souvent grand bruit sur leur historicité.

    Ce jeu se rapproche un peu de Rommel de DVG game (jeu solo plateau) qui est malgré un aléatoire un peu marqué très sérieux dans son approche et historique

COMMENTAIRE

Ajouter votre commentaire
Veuillez indiquer votre nom ici